2ème Installation de Pompage de la Rivière Affluente

P049 33

Au départ du siphon de 100m, l'armoire électrique secondaire.

L'armoire électrique secondaire comprend :

  -Bouton d'éclairage d'ambiance.
  -Trois détecteurs de niveaux liquides conducteurs type Syrelec GNR 220v.( en rouge ).
  -Un transformateur 24v.
  -Les voyants rouges de chaque siphon s'allumant quand ceux -ci sont fermés, doublés d'un clignoteur de bruit.
  -Les voyants verts de chaque siphon s'allumant quand ceux-ci sont ouverts.
  -Un voyant orange témoin du fonctionnement de la ligne de sécurité.
  -A l'arrivée , sur chaque détecteur de niveau, un câble à deux fils correspondant aux pôles positif -négatif des sondes électrodes contrôlant le niveau d'eau à chaque siphon, et déclenchant la sirène au contact de l'eau aussitôt que celle-ci dépasse la cote d'alerte et touche les fils.
 

Photo 803 33

La sirène à son poste de travail.

Installation de pompes à immersion dans le siphon de 100m.

Pourquoi une installation de pompage et de contrôle de maintenance des siphons ?

  1. D'abord à cause des risques encourus en plongée et pour permettre l'exploration des parties adjacentes à ces siphons et en rendre la visite possible par tout le monde . Si les trois premiers siphons ne présentaient aucune difficulté majeure , il n'en était pas de même du quatrième.
  2.    Celui-ci, à l'origine , n'était q'un laminoir sinueux noyé sur 100m de longueur; large de 4m mais très bas sur les trois quarts de son parcours et d'une hauteur de l'ordre de 60cm.
  3.      Ce n'est qu'après pompage et creusement que celui-ci a été ramené à un siphon de longueur variable suivant les comblements dus aux différentes crues. Le cinquiéme siphon présentait un pendage important. S'ajoutant aux quatre précédents, l'entreprise faisait encourir beaucoup de risques. De plus, au bout des vingt premiers mètres, celui-ci se divise en deux siphons différents avec une autre arrivée d'eau.
  4.        Grâce à cette installation, nous avons pu explorer ce siphon sur 300m de longueur sans, hélas, pouvoir le franchir. ce demi-échec ne met pas en cause ce principe et cette technique.

Toutes les photos sont réservées.. ( Copyright )...

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !